La première fois que j’ai emmené une classe de première année au Musée, quelle ne fut pas ma surprise lorsqu’une de mes élèves me demanda « Et j’ai le droit de revenir avec mes parents ? ». Celle-ci était persuadée que les musées étaient des lieux réservés aux écoles, interdits au public.

Parallèlement s’affirmait la conviction que les cours de latin pouvait pallier l’absence de cours d’Histoire de l’Art en secondaire et ainsi naquit l’envie d’organiser un ensemble de séquences s’articulant sur plusieurs années, commençant en première par la découverte d’un musée et s’achevant en quatrième année par l’apprentissage des principaux courants artistiques.

Première année : Musée du Cinquantenaire

Le Musée du Cinquantenaire disposant de peu d’étiquettes et d’explicaitons sur les oeuvres, le questionnaire suivant a été construit dans l’idée qu’une observation attentive se suffit à elle seule pour découvrir de nouveaux éléments.

Celui-ci est librement inspiré du matériel pédagogique proposé par le musée même, ce dernier étant malheureusement limité au monde grec.

Deuxième année : Musée des Beaux-Arts

Sensibilisé à l’art l’année précédente, les élèves de deuxième année visitent le Musée Royal des Beaux-Arts et doivent présenter un exposé sur l’une des toiles au sujet antique qu’ils y auront vue.

Par groupes de trois, les élèves tirent au sort trois numéros, chacun représentant une toile dont ils ignorent alors les références. Associées à ces trois numéros, trois fiches leur sont remises, comportant chacune la traduction française d’un texte latin ou grec évoquant le mythe ou l’événement historique permettant de comprendre le sujet de la toile tirée au sort (mais dont ils ignorent toujours les références).

Le jour de la visite, les groupes de trois reçoivent les références des tableaux qu’ils ont tiré au sort préalablement et les retrouvent dans le musée afin de pouvoir les photographier (sans flash !) et d’observer tout ce qui est observable (sans prendre note, c’est interdit dans le musée).

À la sortie du musée, les groupes apprennent sur lequel des trois tableaux observés ils devront présenter un exposé et disposent de quinze minutes pour mettre par écrit toutes les informations emmagasinées durant la visite.

  • Les consignes complètes de l’exercice, distribuées aux élèves bien avant la visite.
  • Les sources de textes à l’origine d’oeuvres, sans les références du tableau ciblé.
  • Le rappel des consignes et les références de chaque toile, distribués aux élèves à l’entrée du musée.(prochainement)
  • Le corpus complet des tableaux du Musée des Beaux-Arts concernant l’Antiquité, avec si possible une représentation pour aider le professeur à préparer au mieux l’activité. Ce document n’est jamais remis aux élèves. (version incomplète)
Troisième année : Exposés autour de divers tableaux sur un même thème

Le principe pour ces exposés de troisième année est de présenter trois tableaux sur un même sujet antique en reprenant les bases des exposés de deuxième année mais en ajoutant une dimension comparative, les élèves devant mettre en exergue les différences fondamentales entre une version et une autre.

Quatrième année : Exposés intégrant les notions de courants artistiques

Le principe pour ces exposés de quatrième année est le même que celui des exposés de troisième année, mais les élèves reçoivent d’abord une information et un historique sur les principaux courants artistiques et doivent intégrer ces nouvelles connaissances à leur exposé.