Titre   Mise en contexte   Vocabulaire   Traduction

La Loi Oppia

En temps de guerre, certaines lois touchant à l’économie pouvaient déplaire, surtout lorsqu’elles ne concernaient que les femmes…

Tulerat eam C. Oppius tribunus plebis Q. Fabio Ti. Sempronio consulibus in medio ardore Punici belli, ne qua mulier plus semunciam auri haberet neu vestimento versicolori uteretur neu iuncto vehiculo in urbe oppidove aut propius inde mille passus nisi sacrorum publicorum causa veheretur. M. et P. Iunii Bruti tribuni plebis legem Oppiam tuebantur nec eam se abrogari passuros aiebant ; ad suadendum dissuadendumque multi nobiles prodibant ; Capitolium turba hominum faventium adversantiumque legi complebatur. Matronae nulla nec auctoritate nec verecundia nec imperio virorum contineri limine poterant, omnes vias urbis aditusque in forum obsidebant, viros descendentes ad forum orantes ut florente re publica, crescente in dies privata omnium fortuna matronis quoque pristinum ornatum reddi paterentur. Augebatur haec frequentia mulierum in dies ; nam etiam ex oppidis conciliabulisque conveniebant.

Tite-Live, Ab Vrbe condita XXXIV, 1.

fero, ferre, tuli, latum : porter
C. Oppius, i : Caius Oppius
tribunus, i : le tribun
plebs, plebis : la plèbe
Q. Fabius, i : Quintus Fabius
Ti. Sempronius, i : Tiberius Sempronius
consul, ulis : le consul
medius, a, um : au milieu
ardor, oris : l’ardeur
Punicus, a, um : punique, carthaginois
bellum, i : la guerre
(ali)quis, ae, od : certain, quelque
mulier, eris : la femme
plus : plus
semuncia, ae : la demi-once (quantité romaine)
aurum, i : l’or
habeo, ere, bui, bitum : avoir
vestimentum, i : le vêtement
versicolor, oris : chatoyant, bigarré
utor, i, usus sum : utiliser
iungo, ere, iunxi, iunctum : joindre
vehiculum, i : le véhicule
urbs, urbis : la ville
oppidum, i : la place forte
-ve : ou
aut : ou
proprius : plus proche
inde : de là
mille : mille
passus, us : le pas (unité de longueur)
nisi : si ce n’est, excepté
sacrum, i : le sacrifice
publicus, a, um : public
(gén. +) causa : en vue de, pour
veho, ere, vexi, vectum : transporter
M. et P. Junius Brutus, i : Marcus et Publius Junius Brutus (noms de deux frères)
lex, legis : la loi
Oppius, a, um : d’Oppius, Oppia
tueor, eri, tutus sum : protéger
abrogo, are, avi, atum : abroger, supprimer
patior, i, passus sum : laisser, permettre
aio : dire
suadeo, ere, suasi, suasum : persuader
dissuadeo, ere, suasi, suasum : dissuader
multus, a, um : nombreux, beaucoup
nobilis, is, e : noble
prodeo, ire, i(v)i, itum : proclamer, manifester
Capitolium, i : le Capitole
turba, ae : la foule
homo, inis : l’homme
faveo, ere, favi, fautum : être favorable à
adversor, ari, atus sum : attaquer, s’opposer à
compleo, ere, evi, etum : remplir
matrona, ae : la matrone
nullus, a, um : aucun
auctoritas, atis : l’autorité
verecundia, ae : le respect
imperium, i : le pouvoir
vir, viri : l’homme
contineo, ere, nui, ntum : contenir
limen, minis : le seuil
possum, posse, potui : pouvoir
via, ae : la route
aditus, us : l’accès, l’entrée
obsideo, ere, sedi, sessum : assiéger
descendo, ere, endi, ensum : descendre
forum, i : le forum
oro, are, avi, atum : prier, demander
floreo, ere, florui : fleurir
res publica, rei publicae : la république
cresco, ere, crevi, cretum : croître, grandir
dies, ei : le jour
privatus, a, um : privé
fortuna, ae : la fortune
quoque : aussi
pristinus, a, um : passé, précédent
ornatus, us : l’ornement, la parure
reddo, ere, reddidi, redditum : rendre
augeo, ere, auxi, auctum : augmenter
frequentia, ae : l’affluence
nam : car, en effet
conciliabulum, i : le marché
convenio, ire, veni, ventum : se rassembler

Le tribun Caius Oppius avait porté celle-ci aux consuls Quintus Fabius et Tiberius Sempronius au milieu de l’ardeur de la guerre punique, pour qu’aucune femme n’ait plus d’une demi-once d’or ou n’utilise un vêtement chatoyant ou ne soit transportée dans un véhicule joint dans la ville ou dans une place forte ou plus proche de là de mille pas, si ce n’est en vue de sacrifices publics. Les tribuns de la plèbe Marcus et Publius Junius Brutus protégeaient la loi Appia et disaient qu’ils ne laisseraient celle-ci être abrogée ; de nombreux nobles manifestaient pour persuader ou dissuader ; le Capitole était rempli d’une foule d’hommes défendant ou attaquant la loi. Les matrones ne pouvaient être contenues sur le seuil par aucune autorité, ni par le respect ou le pouvoir des hommes, toutes assiégeaient les routes et les accès de la ville sur le forum, priant les hommes descendant vers le forum de laisser l’ornement passé être rendu aux femmes tandis que la république fleurit, que la fortune privée de tous croit en ces jours. Cette affluence de femmes était augmentée chaque jour ; en effet, elles se rassemblaient même en dehors des places fortes et des marchés.

Leave a Comment