Les choix d’option en fin de troisième et de quatrième sont souvent l’objet d’une grande remise en question auprès des élèves. S’il n’est pas toujours facile de parer l’aura des sciences, il est possible d’enrichir son cours de digressions scientifiques. Cette séquence est celle qui me permet de dire à mes élèves de 3e que les aspirants médecins ont eux aussi leur place dans le cours de grec de 4e.

Leave a Comment