L’Art d’aimer est une œuvre intemporelle : il suffit de voir le nombre d’adaptations modernes présentées chaque année dans les théâtres. Ici, Ovide passe pour un humoriste talentueux et l’Art d’aimer pour une succession de sketchs mieux croqués et pensés les uns que les autres.

En outre, la présence de nombreux extraits, même les plus crus, permet aux élèves de se faire une opinion sur le bien-fondé de la rumeur antique des raisons de l’exil d’Ovide qui peut donner suite à la simulation d’un procès de l’auteur en classe comme activité finale.

Cours :
Latin

Année :
Quatrième

Partie :
Textes et documents

Associé :
La scansion

Leave a Comment