Même principe pour ce troisième texte que pour le deuxième : un ensemble de phrases évoquant l’école romaine, dont quatre phrases tirées de Cicéron évoquant l’enseignement qu’il reçut dans sa jeunesse.

À l’approche des examens, il m’arrive de privilégier pour ce texte une autre méthodologie : les élèves sont confrontés au texte latin et à sa traduction littérale, le but étant d’analyser une liste de mots donnés même s’ils n’ont pas vu les points grammaticaux qui y étaient associés.

Le QR Code du deuxième document permet de parvenir à une version auto-corrigée desdites analyses, les élèves pouvant voir combien d’analyses sur dix sont correctes et recommencer autant de fois que nécessaire.

Leave a Comment